Menu ENN Search

Engagement communautaire à travers le leadership local : Accroître l'accès aux services de nutrition dans un contexte de conflit au Yémen

Dr Fatima AK Sallam est chef de projet chez Soul for Development, une ONG locale yéménite. Elle est un médecin qualifié.

Khaled Albably est responsable senior du projet chez Soul for Development, avec plus de cinq ans d'expérience de gestion de projets de nutrition et de santé.

Charity Zvandaziva est une spécialiste de la nutrition travaillant pour l'UNICEF au Yémen, avec plus de 20 ans d'expérience sur le terrain.

Dr Karanveer Singh est responsable du programme nutritionnel avec l'UNICEF Yémen et un pédiatre avec plus de 28 ans d'expérience dans la santé et la nutrition des enfants.

Écoutez une entrevue avec les auteurs à partir de la chaîne de podcast ENN

Le Yémen est l'un des pays les plus pauvres du Moyen-Orient avec une population de 27 millions d'habitants. Il est divisé en 22 gouvernorats (la plus haute division administrative du pays) et Taizz, l'un de ses plus peuplé et déchiré par la guerre, a vu des conflits ouverts et les combats les plus soutenus dans le pays depuis 2015. La malnutrition aiguë globale (MAG) est de 17 pour cent et la malnutrition aiguë sévère (MAS) est de 1,9 pour cent à Taizz City, tandis que dans les basses terres de Taizz GAM et SAM sont de 25,1 pour cent et 5,3 pour cent respectivement. Les niveaux de retard de croissance (faible taille pour l'âge) sont très élevés, à plus de 50 pour cent1 .Un bénévole en santé communautaire fait le suivi de la croissance au sein de la communauté de Taizz

Un partenariat entre l'UNICEF et une ONG locale, Soul for Dévelopment, a été mis en place pour mettre en oeuvre un projet pilote pour un programme communautaire intégré de deux ans dans trois des 23 districts de Taizz (208 villages avec une population combinée de 312 634) de mars 2015 à février 2017. Le projet a utilisé l'approche du « triple A »2 , qui permet aux communautés d'évaluer et d'analyser les causes de leurs problèmes liés à la santé et la nutrition et d'identifier et d'approuver des « Actions faisables » au niveau de la famille et de la communauté pour améliorer l'état de santé et nutritionnel.

Développer l'engagement communautaire

Le point d'entrée à l'engagement communautaire était la formation de 193 comités villageois de développement (CVD). Ce sont des groupes d'environ huit à dix personnes influentes dans la communauté, y compris les directeurs d'école, les chefs traditionnels, les cheikhs (chefs tribaux) et les chefs religieux, tels que les imams. En plus, 15 comités de développement de sous-district ont également été formés. Ces comités, ensemble avec le bureau de santé du district respectif ont participé à la sélection de 770 femmes bénévoles en santé communautaire (BSC), qui ont été formées pour fournir des services de santé et de nutrition à 50 pour cent des villages. Les principaux rôles des BSC étaient de dépister les enfants pour la malnutrition aiguë3 et les référer pour un traitement, de fournir des poudres de micronutriments aux enfants de moins de deux ans, du fer et de l'acide folique aux femmes enceintes, et des comprimés vermifuges pour les enfants de moins de cinq ans. Le rôle des BSC est volontaire, bien que les frais de transport sont couverts. Les BSC ont été formées plus tard pour la surveillance de la croissance et le développement des enfants âgés de moins de    deux ans.

Les BSC collectent les données de santé et de nutrition à travers les registres de la communauté et les courbes de croissance communautaire, qui sont discutées avec les membres de la famille au cours de visites à domicile et au niveau de la communauté des CVD. Les membres des CVD ont été formés sur la façon de discuter de questions liées à la nutrition au sein de leurs communautés.

Près d'un tiers des villages (68 sur 193)4 qui ont atteint dix critères ont été désignés villages modèles. Critères inclus : disponibilité de toutes les structures – les BSC, le CVD ; disponibilité des superviseurs des BSC ; et des réunions programmées régulièrement. Les CVD dans les villages modèles ont pris les devants en organisant des manifestations et des activités visant à résoudre les problèmes de santé et de nutrition sans aide extérieure, y compris des festivals d'éducation où le personnel de SOUL a donné des conférences sur la nutrition, la santé et EAH et a fourni des consultations individuelles aux membres de la communauté. Des visites des CHV à domicile fournissant des séances d'éducation (sur ANJE et EAH) et des démonstrations pratiques (telles que la cuisine) ont offert une plateforme pour fournir des services pour la santé et la nutrition aux communautés qui ont été coupées de l’accès aux services (certains établissements de santé ont été détruits au cours de combat). Les réunions régulières des CVD avec les BSC ont gardé le projet dynamique comme les communautés étaient bien informées par leurs leaders du travail des volontaires et des actions qu'elles devaient prendre.

Conclusions et résultats clés

Des impacts positifs, basés sur les rapports mensuels des BSC, ont été observés à plusieurs niveaux, bien que ces conclusions n'ont pas été systématiquement analysées. Ils incluent :

1. Etat nutritionnel

2. La prise en charge communautaire – un facteur critique de succès, qui devrait à la fois encourager les communautés à utiliser des services comme leur « droit » et en contestant le programme pour permettre une constante amélioration.

3. Demande de services - les BSC ont demandé davantage de formations et des informations supplémentaires pour répondre aux demandes des mères de connaissances supplémentaires pour améliorer la vie de leurs familles et des collectivités locales dans les districts voisins ont demandé l’élargissement des activités du programme dans leurs régions.

Défis du programme

Certains des principaux défis impliquent des enjeux de communication et de coordination, particulièrement avec les bureaux de santé aux niveaux du gouvernorat et des districts ; la sélection de BSC adaptées (ceci a été résolu par un système de sélection-vérification des BSC) ; et de longs délais d’attente pour des formations de BSC (c’est seulement partiellement résolu). Par ailleurs, la flambée de conflits dans le pays a créé une insécurité importante pour les membres de l’équipe, les marchandises et les véhicules, et Soul for Development a dû être transféré à l'extérieure de Taizz City en raison d'importants combats. L’ONG locale doit souvent faire face à de multiples et conflictuelles autorités (le ministère de la Santé d'un coté et les autorités de facto de l'autre), avec les deux parties imposant des instructions et des exigences contradictoires.

Leçons retenues et prochaines étapes

Un atelier de révision a été réalisé avec des ONG partenaires travaillant sur des programmes communautaires, dont Soul for Development, dans le but d'élaborer des plans de renforcement. Les principales conclusions sont axées sur l'amélioration du système de sélection des BSC, le renforcement des capacités pour les superviseurs de santé et les équipes de santé mobiles, l'unification des efforts de la planification et de la coordination, et une grande importance est accordée à l'éducation et au soutien pour encourager la préparation des repas et des recettes à base de produits alimentaires locaux.

Le plan du renforcement de la nutrition prévoyait la révision de la formation de base pour les BSC afin d'intégrer le suivi de la croissance (actuellement en cours), et pour approuver l'inclusion des structures communautaires (les Comités de développement des villages) dans la structure formelle du programme communautaire (cet objectif a été atteint). L’objectif du programme national vise à renforcer la prévention de l'émaciation ainsi que des retards de croissance au Yémen en encourageant les communautés à prendre en main leur propre santé et nutrition au niveau des ménages comme au niveau communautaire. Pendant que le plan de renforcement se met en place au niveau national, l’UNICEF poursuit son partenariat avec Soul for Development et a augmenté le nombre de districts ciblés à dix, tandis que des partenariats avec d'autres ONG ont permis à l'organisation d'atteindre 15 districts supplémentaires en 2017. Cependant, une autre mesure s'impose pour créer un programme communautaire multisectoriel, capable d'effectuer des interventions spécifiques à la nutrition et sensibles à la nutrition afin d'unifier les services MAS et MAM, puisque l'on retrouve ces deux services ensemble dans les régions yéménites.

Read more...

 

1Save the Children Rapport d'évaluation de Nutrition et mortalité d'Urgence WASH & Nutrition pour les personnes touchées par le conflit au Yémen – gouvernorat de Taizz ; Mars 2017 ; http//Yemen.savethechildren.net

2L'approche triple A est un processus cyclique d'évaluation du problème d'alimentation, analysant les causes, les ressources et la faisabilité de la solution, puis prenant les actions nécessaires. L’approche étant cyclique, une nouvelle évaluation est généralement requise.

3Les CVD ont été formées à l’utilisation du périmètre brachial (PB) pour la prise de mesures lors de dépistage.

4SOUL a continué à travailler avec les autres villages pour les aider à atteindre le statut de modèle, mais c’était très difficile dans les zones où les établissements de soins ou les écoles ne sont pas disponibles car il s’agissait d’une exigence pour devenir un village modèle.

5Un propriétaire de magasin s’est plaint que le programme avait ruiné son entreprise parce que le village entier avait cessé d'acheter du lait en poudre.

More like this

FEX: WASHplus au Mali : Intégration WASH et nutrition, pour des communautés en bonne santé

Par Renuka Bery, Sahada Traore et Lonna Shafritz Read an English version of this article here Renuka Bery est gestionnaire du programme d'intégration du projet...

FEX: Réponse nutritionnelle dans le nord-est du Nigéria : approches pour augmenter la disponibilité des prestations de service dans les états de Borno et Yobe.

Read an English version of this article here Par Sanjay Kumar Das, Dr Sule Meleh, Dr Umar Chiroma, Bulti Assaye et Maureen L Gallagher Sanjay Kumar est responsable en...

FEX: Réalisation des possibilités en termes de droits et de moyens de subsistance parmi les populations tribales dans l’Inde rurale.

Par Salomé Yesudas Read an English version of this article here Salomé Yesudas travaille comme consultante sur les systèmes alimentaires locaux et...

FEX: Développement et valeur ajoutée du groupe nutritionnel en Turquie

Par Wigdan Babikir Makki Madani Read an English version of this article here Dr Wigdan Madani est la coordinatrice du Group Nutritionnel pour la Turquie, basée au...

FEX: Evaluation de l'impact de WASH dans l'intervention nutritionnelle sur la morbidité et la malnutrition aiguë au Niger

Read an English version of this article here Par Saidou Tamboura, Dr Moussa IssaLende et Lucia Pantella Tamboura Saïdou travaille dans le domaine de la nutrition et de...

FEX: Renforcement des systèmes de santé dans des contextes fragiles : un modèle de partenariat dans l'État du Sud-Ouest, Somalie

Par Kevin Paul Mackey et Siry Ezekiel Kiptum Read an English version of this article here Kevin Mackey est le directeur du développement des programmes et de...

FEX: Comment fonctionnent les programmes d’alimentation scolaire locaux et à bas coût ? Enseignements tirés du Malawi

Par Devon Jaffe-Urell, Bernard Chigaya, Alexander Mwangonde, Victor Kadzinje, Paul Nguluwe, Edward Joy et Helen Moestue Read an English version of this article here Devon...

FEX: Intervention multi-sectorielle et qui prend en compte la nutrition en cas d'alerte à la sécheresse au Pakistan

Par Ali Dino Kunbher, Shafqat Ullah et Dr Mazhar Alam Ali Dino Kunbher est directeur de programme pour la Welthungerhilfe (WHH) à Sindh, au Pakistan, qui s'occupe...

FEX: L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel

L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel1 Par Mary Corbett Read an English version of this article here Conseillère...

FEX: Potentiel des programmes agricoles à être affectés par la nutrition dans le cadre de l'alimentation scolaire : leçons d'Haïti

Par Nathan Mallonee, Jason Streubel, Manassee Mersilus et Grace Heymsfield Read an English version of this article here Nathan Mallonee est directeur de...

FEX: Soutien aux personnes âgées en Éthiopie grâce à la GCMA.

Par Kidist Negash Weldeyohannis Read an English version of this article here Kidist Negash Wedeyohannis est directrice régionale de programme de santé et de...

FEX: Une approche multi-sectorielle pour améliorer la nutrition : Expériences du projet Nutrition at the Center, au Bangladesh

Read an English version of this article here Par Jahangir Hossain, Nazneen Rahman, Mohammad Hafijul Islam, Md Hasanuzzaman, Khrist Roy et Dlorah Jenkins Jahangir Hossain est...

FEX: Le traitement de la malnutrition aiguë sévère par le biais du Plan Intégré pour le Développement de l'Enfant dans l'Etat de Jharkhand, en Inde.

Par Grana Pu Selvi et Colleen Emary Read an English version of this article here Grana Pu Selvi possède un diplôme postuniversitaire en alimentation et...

FEX: Stratégies de distribution de micronutriments en poudre pour améliorer la couverture et l'observance chez les enfants âgés de 6 à 23 mois dans le cadre d'une stratégie d'ANJE au Cambodge

Read an English version of this article here Par Sarah Gibson, Hou Kroeun et Gary Mundy Sarah Gibson est nutritionniste en santé publique et travaille actuellement...

FEX: Surveillance décentralisée et participative visant à améliorer la qualité des services de la GCMA au Soudan

Par Mueni Mutunga, Rashid Abdulai, et Mohammed Ali Elamin Read an English version of this article here Mueni Mutunga est un spécialiste de la nutrition régional...

FEX: Expansion des interventions nutritionnelles à fort impact dans les quartiers informels de Nairobi (Kenya)

Read an English version of this article here Par Kassim Lupao et Esther Mogusu Kassim Lupao est responsable du programme de santé et de nutrition de la ville de...

FEX: Compte rendu de l'impact nutritionnel sur un projet de permaculture au Népal.

Read an English version of this article here Par Anne-Marie Mayer Anne Marie Mayer est une nutritionniste indépendante spécialisée dans les rapports...

FEX: Facteurs opérationnels dans l'intégration de la nutrition dans les programmes d'agriculture et de moyens d'existence au Zimbabwe

Par Anne-Marie Mayer, Rose Ndolo et Jane Keylock Read an English version of this article here Anne-Marie Mayer travaille comme consultante pour des programmes à...

FEX: La coordination des groupes dans les interventions d'urgence menées par le gouvernement en Éthiopie

Par Amal Tucker Brown, Orla Mary O'Neill et Ki Yeon Yoon Read an English version of this article here Amal Tucker Brown travaille pour l'UNICEF depuis 2007. Elle a...

FEX: Responsabilité envers les populations affectées : l'expérience du Groupe de la nutrition en Somalie

Par Samson Desie et Meftuh Omer Ismail Read an English version of this article here Samson Desie est un spécialiste de la nutrition ; il travaille actuellement avec...

Close

Reference this page

Dr Fatima AK Sallam, Khaled Albably, Charity Zvandaziva and Dr Karanveer Singh (2018). Engagement communautaire à travers le leadership local : Accroître l'accès aux services de nutrition dans un contexte de conflit au Yémen. Nutrition Exchange 9 French Edition, January 2018. p10. www.ennonline.net/nex/9/nutservicesauyémen

(ENN_5861)

Close

Download to a citation manager

The below files can be imported into your preferred reference management tool, most tools will allow you to manually import the RIS file. Endnote may required a specific filter file to be used.