Menu ENN Search

Recherche sur la programmation multisectorielle de nutrition : réflexions sur une approche intégrée nutrition et cash et eau, hygiène assainissement

By Ambarka Youssoufane on 29 August 2017

CLICK HERE TO READ IN ENGLISH

Il y a quelque temps j'ai eu l'opportunité de participer à un événement régional à Dakar en Sénégal sur les approches nutritionnelles multisectorielles, organisé par ACF et ses partenaires. Cette rencontre rentrait dans le cadre de la restitution de l’étude "Research on Food Assistance for Nutrition Impact" (REFANI) réalisée au Niger en 2015. En plus de l'étude du Niger, le projet REFANI a également été mené au Pakistan et en Somalie par un consortium de partenaires dont ENN. Le projet de recherche REFANI avait pour objectif global d’évaluer l'impact des transferts monétaires (cash) sur la prévention de l’émaciation (malnutrition aigüe) dans les pays ciblés. ENN était responsable (avec ACF, partenaire de mise en œuvre) de l'étude au Pakistan où nous avons mis en place un essai contrôlé randomisé dont les résultats ont été publié dans l’article Impact evaluation of different cash-based intervention modalities on child and maternal nutritional status in Sindh Province, Pakistan, at 6 mo and at 1 y: A cluster randomised controlled trial. at 6 mo and at 1 y: A cluster randomised controlled trial. L’étude REFANI Pakistan a été une des toutes premières études à démontrer un impact du cash sur la malnutrition aigüe. ENN a également constaté des réductions importantes du retard de croissance lors de cette étude. A la rencontre de Dakar, à laquelle ont pris part plusieurs institutions, notamment les institutions gouvernementales et non gouvernementales, les organismes des Nations Unies, les instituts de recherche et les entreprises privées, les présentations ont été axées sur l'impact du cash et du WASH sur la malnutrition à travers 3 panels successifs :

  1. Distribution des transferts monétaires pour la prévention de la malnutrition.
  2. Distribution des transferts monétaires au cours des 1000 premiers jours.
  3. Intégration de la nutrition et l’eau, hygiène et assainissement (WASH) pour l’amélioration de l'état nutritionnel.

Les études, sur l'impact des programmes de cash transfert, présentées ont démontré des résultats mitigés sur la malnutrition infantile. Ces études (évaluation du projet Mam'out ;  projet santé nutritionnelle à assise communautaire à Kayes ; L'étude REFANI au Niger) ont essentiellement démontré une amélioration de la diversité alimentaire comme résultat principal. L'étude REFANI du Niger n'a donc pas démontré un impact du cash sur la malnutrition aigüe mais a suscité un débat sur l'impact probable des interventions de cash transfert et si l'impact peut être amélioré lorsque le cash est combiné avec d'autres interventions.

La 2e thématique de cette journée de restitution a concerné l’impact des interventions intégrées nutrition et WASH. Cette partie a été pour moi d’un intérêt particulier en raison des résultats présentés au cours de ce panel qui démontrent des impacts fort intéressants des interventions WASH sur la malnutrition. C’est donc sur cet aspect que je voudrais m’appesantir plus longuement à travers 2 des présentations faites :

Évaluation de l'efficacité de l’intégration d'une composante WASH communautaire au programme de prise en charge ambulatoire standard de la malnutrition aiguë sévère (MAS).

L'efficacité de l’intégration d'une composante WASH communautaire au programme standard de prise en charge de la MAS a été étudiée dans deux districts de la région du Kanem au Tchad. L'objectif de ce programme était de vérifier si la stratégie "WASH in Nut" avait l'impact souhaité sur les résultats nutritionnels. Cette intervention a consisté en la distribution d'un kit WASH (contenant du chlore, du savon, des récipients de stockage d'eau domestique) aux tuteurs des enfants admis dans les centres de prise en charge de la MAS en ambulatoire ainsi que des messages sur l'hygiène. Un groupe d'intervention recevant la prise en charge MAS et le kit WASH a été comparé à un groupe témoin recevant uniquement la prise en charge MAS. Cette étude a révélé que la distribution du kit WASH a permis de réduire les épisodes de diarrhée dans le groupe d'intervention, elle a également réduit le taux de non-répondant dans la prise en charge de MAS et d’améliorer les taux de guérison. Cette étude démontre l’intérêt d’intégrer un paquet WASH aux programmes de prise en charge de la MAS, en particulier dans les zones présentant des taux élevés de diarrhée et de non répondants.

Malnutrition aiguë, élevage et pratiques d'hygiène autour de la chaîne de l'eau dans l'est du Tchad

Cette intervention mise en œuvre par Concern Worldwide intitulée « Résilience communautaire à la malnutrition aiguë» (CRAM) est une intégration nutrition, santé; WASH et alimentation, revenue et marché (ARM). Un ensemble d'intervention multisectorielle (agriculture, WASH, soutien du système de santé, communication pour le changement de comportement, genre) a été mis en oeuvre dans un groupe de 35 villages « intervention » et comparé à un groupe de 34 villages témoins. L'intervention WASH consistait essentiellement à séparer les sources d'eau pour la communauté et les animaux. Avant l'intervention, les animaux (bovins) buvaient aux mêmes puits que les membres de la communauté. L'intervention a permis de séparer les puits pour les animaux et les puits utilisés pour l'eau potable et de créer de meilleures conditions d'hygiène pour les membres de la communauté. Cette intervention, qui a duré de 2012 à 2016, a eu un impact significatif sur l'état nutritionnel de la population ciblée. En effet, le taux de malnutrition aigüe et de retard de croissance est resté stationnaire dans les groupes « intervention », alors qu'ils augmentaient dans les groupes témoins. L'approche combinée WASH et nutrition a eu plus d'impact que l'intervention nutritionnelle seule. Ce résultat confirme l'efficacité des approches intégrées, mais aussi une meilleure compréhension du mécanisme d'impact de cette approche.

La rencontre de Dakar a confirmé l'importance des approches multisectorielles pour Réduire la malnutrition aigüe et le retard de croissance des enfants. Nous avons vu comment les centres de santé, prenant en charge la malnutrition aigüe sévère, peuvent améliorer leurs résultats en intégrant des composants WASH et au-delà, comment les acteurs de la nutrition doivent mettre en place des approches multisectorielles pour la prévention et le traitement de la malnutrition. Bien que ces approches soient plus prometteuses et largement acceptées par les pays et les acteur mise en œuvre, elles ne sont souvent pas bien soutenues par les donateurs. En tant qu'experts techniques, on constate qu'il n'y a pas de problème à entreprendre une approche multisectorielle. Mais pour les donateurs, nous devons être beaucoup plus clairs sur la façon dont ces programmes multisectoriels devraient être conçus, car cela n'est pas toujours évident. Il existe un grand écart de connaissances sur les programmes multisectoriels, c'est-à-dire quel est le meilleur moyen de mettre en œuvre de tels programmes ? Comment être le plus rentable et le plus coût-efficace de et comment atteindre le plus grand impact. C'est là un défi pour chacun d'entre nous qui travaille dans ce domaine.

More like this

FEX: Evaluation de l'impact de WASH dans l'intervention nutritionnelle sur la morbidité et la malnutrition aiguë au Niger

Read an English version of this article here Par Saidou Tamboura, Dr Moussa IssaLende et Lucia Pantella Tamboura Saïdou travaille dans le domaine de la nutrition et de...

FEX: L'impact de l'éducation nutritionnelle parallèlement au traitement de la malnutrition aiguë modérée à Madagascar.

Par Paul Sanyas, Brigitte Audras, Margot Magnin et Voahangy Rajaobelina Read an English version of this article here Paul Sanyas est un pédiatre qui a...

FEX: Institutionnaliser la qualité des soins en hospitalisation pour la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère en Inde

Read an English version of this article here Par Meeta Mathur, Naveen Jain, Shivangi Kaushik et Aakanksha Pandey Meeta Mathur est responsable des programmes d'Action contre...

FEX: Développement d'un ensemble de services maternels destiné aux mères d'enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ayant été admis dans des centres de réadaptation nutritionnelle en Inde.

Read an English version of this article here Par Vani Sethi, Praveen Kumar et Arjan De Wagt Dr Vani Sethi est une nutritionniste en santé publique dans la Division...

FEX: Expériences de mise en œuvre de la GCMA au Yémen et nombre de décès évités

Par Najwa Al-Dheeb, Anna Ziolkovska et Stanley Chitekwe Read an English version of this article here Najwa Al-Dheeb est la spécialiste de la santé et de la...

FEX: Soutien aux personnes âgées en Éthiopie grâce à la GCMA.

Par Kidist Negash Weldeyohannis Read an English version of this article here Kidist Negash Wedeyohannis est directrice régionale de programme de santé et de...

FEX: Surveillance décentralisée et participative visant à améliorer la qualité des services de la GCMA au Soudan

Par Mueni Mutunga, Rashid Abdulai, et Mohammed Ali Elamin Read an English version of this article here Mueni Mutunga est un spécialiste de la nutrition régional...

FEX: Interventions pour renforcer la résilience du système de santé suite à la sécheresse d'El Niño en Éthiopie

Par Amal Tucker Brown et Eric Alain Ategbo Read an English version of this article here Amal Tucker Brown travaille pour l'UNICEF depuis 2007 et a rejoint le bureau de...

FEX: Mise en œuvre d’enquêtes sur la nutrition en Afrique Subsaharienne par la méthodologie SMART.

Par Jana Daher, Fanny Cassard, Sara Gari, Victoria Sauveplane-Stirling, Mara Nyawo et Patrick Codjia Read an English version of this article here Jana Daher est chef de...

FEX: Partenariat et responsabilité dans le groupe pour la nutrition au Soudan du Sud (2015-2017)

Par Isaack Biseko Manyama Read an English version of this article here Isaack Manyama est actuellement le coordinateur du groupe pour la nutrition pour le Soudan du Sud. Il...

FEX: Intervention multi-sectorielle et qui prend en compte la nutrition en cas d'alerte à la sécheresse au Pakistan

Par Ali Dino Kunbher, Shafqat Ullah et Dr Mazhar Alam Ali Dino Kunbher est directeur de programme pour la Welthungerhilfe (WHH) à Sindh, au Pakistan, qui s'occupe...

FEX: Introduction à l'édition spéciale

La série d'articles la plus récente du Lancet portant sur la dénutrition maternelle et infantile (Bhutta et al, 2013) a estimé que, même...

FEX: La malnutrition aiguë : ce qu'il reste à faire dans les pays d'Asie de l'Est et du Pacifique

Par Cecilia De Bustos, Cécile Basquin et Christiane Rudert Read an English version of this article here Cecilia De Bustos est spécialiste en nutrition et...

FEX: Réalisation des possibilités en termes de droits et de moyens de subsistance parmi les populations tribales dans l’Inde rurale.

Par Salomé Yesudas Read an English version of this article here Salomé Yesudas travaille comme consultante sur les systèmes alimentaires locaux et...

FEX: Gestion de la MAS aux Philippines : d'un modèle d'urgence à l'adoption de politiques nationales et gouvernementales

Par Aashima Garg, Anthony Calibo, Rene Galera, Andrew Bucu, Rosalia Paje et Willibald Zeck Read an English version of this article here Aashima Garg est une...

FEX: Alerte et réponse rapide à la crise nutritionnelle en RDC

Par Alain Georges Tchamba Read an English version of this article here Alain Georges Tchamba est le coordonnateur pour la nutrition à Cooperazione Internazionale...

FEX: Le traitement de la malnutrition aiguë sévère par le biais du Plan Intégré pour le Développement de l'Enfant dans l'Etat de Jharkhand, en Inde.

Par Grana Pu Selvi et Colleen Emary Read an English version of this article here Grana Pu Selvi possède un diplôme postuniversitaire en alimentation et...

FEX: Recommandations pour la planification multisectorielle de la nutrition : expériences transversales du Népal et de l'Ouganda

Par Amanda Pomeroy-Stevens, Heather Viland et Sascha Lamstein Read an English version of this article here Amanda Pomeroy-Stevens est Conseillère en recherche et...

NEX: Renforcer la capacité infranationale à prodiguer des soins vitaux au Yémen

Read an English version of this article here Majid Hammed Alhaj est le directeur du bureau de la Taybah Foundation for Development à Hodeïda, au Yémen. Il a...

FEX: Groupe nutrition du Yémen : programme intégré famine-prévention

Par Anna Ziolkovska Read an English version of this article here Anna Ziolkovska est actuellement coordonnatrice du Groupe nutrition au Yémen. Anna est titulaire...