Menu ENN Search

Retard de croissance & Emaciation en Asie du Sud - Réflexions depuis une conférence régionale

By Charulatha Banerjee on 7 June 2017

Read this blog in English

Au fil des années, la portée du travail d'ENN s'est étendue au-delà de l'accent mis initialement sur les contextes humanitaires pour englober un ensemble plus large de problèmes liés à l’émaciation et au retard de croissance dans des contextes d'urgence et/ou des contextes où la prévalence est élevée. Nous sommes de plus en plus intéressés par l'évolution de la politique et de l'environnement de programmation autour du traitement et de la prévention de la malnutrition. ENN est actuellement engagé dans l'exploration de la relation entre l’émaciation et le retard de croissance (voir le récent billet de Carmel Dolan sur le blog ici), le retard de croissance dans les situations d'urgence, et la façon dont les initiatives ciblées sur le retard de croissance et l’émaciation interagissent dans la pratique.

Bien que mon travail avec ENN soit axé sur l’expansion à grande échelle des programmes pour réduire le retard de croissance (dans les pays SUN de la région Asie), l'évolution de l'expansion des programmes de prévention et traitement de la malnutrition aiguë est également intéressante. À la mi-mai, j'ai assisté à la conférence régionale à Katmandou intitulée « Stopper le retard de croissance | Pas de temps à perdre - Elargir l’accès aux soins pour les enfants souffrant d’émaciation sévère en Asie du Sud». Elle a été organisée par SAARC et UNICEF ROSA et a réuni des équipes de 7 pays appartenant à la SAARC (l'Inde était absente de la conférence).

Les estimations conjointes de 2016 sur la malnutrition chez les enfants ont révélé que 52% des 52 millions d'enfants émaciés dans le monde vivent en Asie du Sud et que 9 millions d’entre eux sont sévèrement émaciés. Bien que sa prévalence diminue à un rythme lent, le retard de croissance affecte encore 61,2 millions d'enfants dans cette région.

En Asie du Sud, l'écart entre les enfants nécessitant un traitement spécifique pour la malnutrition aiguë sévère et ceux qui reçoivent un tel traitement est énorme. Les établissements de soins, qui sont essentiels pour traiter les enfants émaciés présentant des complications, sont très limités. La gestion communautaire de la malnutrition aiguë (« community-based management of acute malnutrition » [CMAM]) est mise en œuvre dans seulement 3 pays d'Asie du Sud (Afghanistan, Pakistan, et Népal) et a une couverture limitée. Cela laisse la plupart des enfants sans accès à un traitement spécifique. De plus, la convalescence des enfants traités, qu’elle se fasse dans un établissement de soins ou dans la communauté, ne peut se faire dans des conditions adéquates, puisqu’elle n’est possible que si les enfants et leur entourage ont accès à des aliments, à un environnement propre, et à des services de soins de base.

La réunion qui s’est tenue à Katmandou a pris en compte ces paramètres divers et complexes. Je présente ici quelques remarques qui, de mon point de vue, ont rendu cette rencontre différente de précédentes conférences sur la malnutrition aiguë auquel j’ai pu assister dans la région:

Les discussions ont soulevé plusieurs questions, en particulier concernant le manque de consensus sur les méthodes de dépistage, le manque de données fiables sur la couverture d’accès aux traitements, l'insécurité alimentaire, la saisonnalité et la fréquence des catastrophes naturelles et leurs implications dans la prévalence de l’émaciation.

Une réflexion sur ce qui entrave l’implémentation à grande échelle du CMAM dans la région – Parce que certaines parties prenantes en Inde et en Asie du Sud perçoivent le RUTF comme une solution rapide et une formule magique qui n’a pas d'impact durable, elles résistent aux efforts visant à déployer des programmes basés sur ces aliments. Cependant, ceux qui préconisent l'utilisation des RUTF ne les voient ni comme des formules magiques ni comme des aliments à utiliser de façon isolée, mais comme l'un des nombreux éléments de la gestion communautaire de la malnutrition aiguë.

Pour surmonter cet obstacle, une réunion d'experts techniques de cette région est nécessaire pour élaborer des lignes directrices claires, fondées sur des preuves factuelles, et sensibles aux contextes variés de la région. Nous espérons sincèrement que les décideurs politiques indiens et les professionnels sur le terrain seront conviés à cette table ronde. Pour lutter contre le retard de croissance, en plus d’intensifier les interventions sensibles à la nutrition, l’implémentation à grande échelle de traitements spécifiques contre l’émaciation ne doit pas être oubliée. Il n'y a pas de temps à perdre.

More like this

FEX: Diminution des cas de MAS et de MAM grâce à un programme de prévention du retard de croissance au Malawi et coûts associés évités

Read an English version of this article here Par Jackson Mason-Mackay, Arghanoon Farhikhtah, Mica Jenkins, Trust Takudzwa Mlambo, Emma Lefu et Nancy Aburto Jackson...

FEX: Éditorial

Read an English version of this article here Bienvenue dans la 63e édition de Field Exchange, consacrée à l'émaciation chez les enfants en Asie du...

FEX: Résoudre l’énigme de l’émaciation des enfants en Asie du Sud

Read an English version of this article here Par Harriet Torlesse et Minh Tram Le Contexte Publiées chaque année par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la...

FEX: Evolution de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans dans le nord-ouest de la Syrie

Read an English version of this article here Par Bakhodir Rahimov, Tarig Mekkawi et Vilma Tyler Bakhodir Rahimov est un nutritionniste travaillant pour le Fonds des Nations...

FEX: Un cadre d'investissement pour la nutrition: Atteindre les objectifs mondiaux pour le retard de croissance, l'anémie, l'allaitement maternel et l'émaciation

Résumé de l'étude* Lieu: partout dans le monde Ce que nous savons: La malnutrition infantile a des conséquences à vie sur la...

FEX: Le rôle fondamental de la prévention et du traitement de l’émaciation dans la réduction du retard de croissance au Pakistan

Read an English version of this article here Par Saba Shuja, Eric Alain Ategbo, Yasir Ihtesham et Khawaja Masood Ahmed Saba Shuja est nutritionniste au bureau de l'UNICEF au...

FEX: Améliorer la nutrition maternelle en Asie du Sud : répercussions sur la prévention de l’émaciation

Read an English version of this article here Par Zivai Murira et Harriet Torlesse Zivai Murira est spécialiste en nutrition pour le bureau régional pour l'Asie...

FEX: Étude OptiMA au Burkina Faso : résultats initiaux et nouvelles perspectives

Read an English version of this article here Par Kevin PQ Phelan Kevin PQ Phelan est conseiller en nutrition chez ALIMA, Alliance for International Medical Action...

FEX: Continuum de soin pour la prise en charge des enfants atteints d'émaciation en Inde : opportunités pour une approche intégrée

Read an English version of this article here Par Arjan de Wagt, Eleanor Rogers, Praveen Kumar, Abner Daniel, Harriet Torlesse et Saul Guerrero Arjan de Wagt est chef de la...

FEX: Le cadre du Plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre l’émaciation chez les enfants et la région Asie et Pacifique

Read an English version of this article here Par Harriet Torlesse, Roland Kupka, Warren T. K. Lee, Britta Schumacher et Angela de Silva Harriet Torlesse est...

NEX: La prévention du retard de croissance en Indonésie : Éveiller les consciences au niveau infranational

Read an English version of this article here Akim Dharmawan (Docteur) est le responsable du Secrétariat du Mouvement SUN au Ministère national du...

FEX: Perspective éditoriale sur le continuum des soins pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë

Par Jeremy Shoham et Marie McGrath, corédacteurs en chef de Field Exchange Pourquoi une édition spéciale de FEX Nous sommes ravis de marquer la 60e...

FEX: Expansion des interventions nutritionnelles à fort impact dans les quartiers informels de Nairobi (Kenya)

Read an English version of this article here Par Kassim Lupao et Esther Mogusu Kassim Lupao est responsable du programme de santé et de nutrition de la ville de...

FEX: Favoriser à la croissance saine des nourrissons des populations pauvres de Mumbai, en Inde

Read an English version of this article here Par Rupal Dalal, Shruthi Iyer, Marian Abraham et Lahari Yaddanapudi Rupal Dalal est membre de l'Académie américaine...

Blog post: Privilégier la nutrition maternelle en Asie du Sud – Réflexions lors d’une conférence régionale

Plus tôt ce mois-ci, j'ai assisté à une conférence organisée conjointement par l'Association sud-asiatique de coopération...

Blog post: Recherche sur la programmation multisectorielle de nutrition : réflexions sur une approche intégrée nutrition et cash et eau, hygiène assainissement

CLICK HERE TO READ IN ENGLISH Il y a quelque temps j'ai eu l'opportunité de participer à un événement régional à Dakar en...

FEX: L’ONU unie dans l’action pour la nutrition en Afghanistan – Traduire la politique mondiale en actes : changement de stratégie pour lutter contre l’émaciation

Read an English version of this article here Par Maureen L. Gallagher, Martin Ahimbisibwe, Dr Muhebullah Latifi, Dr Zakia Maroof, Dr Said Shamsul Islam Shams et Mursal...

FEX: Aperçu de la préparation aux situations d’urgence nutritionnelle en Amérique latine et aux Caraïbes

Read an English version of this article here Par Yvette Fautsch Macías et Stefano Fedele Yvette Fautsch Macías est nutritionniste au Bureau régional de...

Resource: Transcription du podcast: Un voyage vers la programmation nutritionnelle multisectorielle au Népal: évolution, processus et perspectives avec Stanley Chitekwe

Listen to the podcast in English Charulatha Banerjee (CB): Spécialiste Régional Gestion des Connaissances Asie Stanley Chitekwe (SC): Chief de Nutrition UNICEF,...

FEX: Perspectives régionales sur les approches simplifiées pour la prise en charge de la malnutrition aiguë chez les enfants : Afrique de l'Ouest et Centrale

Read an English version of this article here Par Sophie Woodhead, Dolores Rio et Noël Zagré Sophie Woodhead est spécialiste en nutrition auprès de...