Menu ENN Search

Retard de croissance & Emaciation en Asie du Sud - Réflexions depuis une conférence régionale

By Charulatha Banerjee on 7 June 2017

Read this blog in English

Au fil des années, la portée du travail d'ENN s'est étendue au-delà de l'accent mis initialement sur les contextes humanitaires pour englober un ensemble plus large de problèmes liés à l’émaciation et au retard de croissance dans des contextes d'urgence et/ou des contextes où la prévalence est élevée. Nous sommes de plus en plus intéressés par l'évolution de la politique et de l'environnement de programmation autour du traitement et de la prévention de la malnutrition. ENN est actuellement engagé dans l'exploration de la relation entre l’émaciation et le retard de croissance (voir le récent billet de Carmel Dolan sur le blog ici), le retard de croissance dans les situations d'urgence, et la façon dont les initiatives ciblées sur le retard de croissance et l’émaciation interagissent dans la pratique.

Bien que mon travail avec ENN soit axé sur l’expansion à grande échelle des programmes pour réduire le retard de croissance (dans les pays SUN de la région Asie), l'évolution de l'expansion des programmes de prévention et traitement de la malnutrition aiguë est également intéressante. À la mi-mai, j'ai assisté à la conférence régionale à Katmandou intitulée « Stopper le retard de croissance | Pas de temps à perdre - Elargir l’accès aux soins pour les enfants souffrant d’émaciation sévère en Asie du Sud». Elle a été organisée par SAARC et UNICEF ROSA et a réuni des équipes de 7 pays appartenant à la SAARC (l'Inde était absente de la conférence).

Les estimations conjointes de 2016 sur la malnutrition chez les enfants ont révélé que 52% des 52 millions d'enfants émaciés dans le monde vivent en Asie du Sud et que 9 millions d’entre eux sont sévèrement émaciés. Bien que sa prévalence diminue à un rythme lent, le retard de croissance affecte encore 61,2 millions d'enfants dans cette région.

En Asie du Sud, l'écart entre les enfants nécessitant un traitement spécifique pour la malnutrition aiguë sévère et ceux qui reçoivent un tel traitement est énorme. Les établissements de soins, qui sont essentiels pour traiter les enfants émaciés présentant des complications, sont très limités. La gestion communautaire de la malnutrition aiguë (« community-based management of acute malnutrition » [CMAM]) est mise en œuvre dans seulement 3 pays d'Asie du Sud (Afghanistan, Pakistan, et Népal) et a une couverture limitée. Cela laisse la plupart des enfants sans accès à un traitement spécifique. De plus, la convalescence des enfants traités, qu’elle se fasse dans un établissement de soins ou dans la communauté, ne peut se faire dans des conditions adéquates, puisqu’elle n’est possible que si les enfants et leur entourage ont accès à des aliments, à un environnement propre, et à des services de soins de base.

La réunion qui s’est tenue à Katmandou a pris en compte ces paramètres divers et complexes. Je présente ici quelques remarques qui, de mon point de vue, ont rendu cette rencontre différente de précédentes conférences sur la malnutrition aiguë auquel j’ai pu assister dans la région:

Les discussions ont soulevé plusieurs questions, en particulier concernant le manque de consensus sur les méthodes de dépistage, le manque de données fiables sur la couverture d’accès aux traitements, l'insécurité alimentaire, la saisonnalité et la fréquence des catastrophes naturelles et leurs implications dans la prévalence de l’émaciation.

Une réflexion sur ce qui entrave l’implémentation à grande échelle du CMAM dans la région – Parce que certaines parties prenantes en Inde et en Asie du Sud perçoivent le RUTF comme une solution rapide et une formule magique qui n’a pas d'impact durable, elles résistent aux efforts visant à déployer des programmes basés sur ces aliments. Cependant, ceux qui préconisent l'utilisation des RUTF ne les voient ni comme des formules magiques ni comme des aliments à utiliser de façon isolée, mais comme l'un des nombreux éléments de la gestion communautaire de la malnutrition aiguë.

Pour surmonter cet obstacle, une réunion d'experts techniques de cette région est nécessaire pour élaborer des lignes directrices claires, fondées sur des preuves factuelles, et sensibles aux contextes variés de la région. Nous espérons sincèrement que les décideurs politiques indiens et les professionnels sur le terrain seront conviés à cette table ronde. Pour lutter contre le retard de croissance, en plus d’intensifier les interventions sensibles à la nutrition, l’implémentation à grande échelle de traitements spécifiques contre l’émaciation ne doit pas être oubliée. Il n'y a pas de temps à perdre.

More like this

FEX: Un cadre d'investissement pour la nutrition: Atteindre les objectifs mondiaux pour le retard de croissance, l'anémie, l'allaitement maternel et l'émaciation

Résumé de l'étude* Lieu: partout dans le monde Ce que nous savons: La malnutrition infantile a des conséquences à vie sur la...

NEX: La prévention du retard de croissance en Indonésie : Éveiller les consciences au niveau infranational

Read an English version of this article here Akim Dharmawan (Docteur) est le responsable du Secrétariat du Mouvement SUN au Ministère national du...

FEX: Expansion des interventions nutritionnelles à fort impact dans les quartiers informels de Nairobi (Kenya)

Read an English version of this article here Par Kassim Lupao et Esther Mogusu Kassim Lupao est responsable du programme de santé et de nutrition de la ville de...

Blog post: Privilégier la nutrition maternelle en Asie du Sud – Réflexions lors d’une conférence régionale

Plus tôt ce mois-ci, j'ai assisté à une conférence organisée conjointement par l'Association sud-asiatique de coopération...

Blog post: Recherche sur la programmation multisectorielle de nutrition : réflexions sur une approche intégrée nutrition et cash et eau, hygiène assainissement

CLICK HERE TO READ IN ENGLISH Il y a quelque temps j'ai eu l'opportunité de participer à un événement régional à Dakar en...

FEX: Gestion de la MAS aux Philippines : d'un modèle d'urgence à l'adoption de politiques nationales et gouvernementales

Par Aashima Garg, Anthony Calibo, Rene Galera, Andrew Bucu, Rosalia Paje et Willibald Zeck Read an English version of this article here Aashima Garg est une...

Resource: Transcription du podcast: Un voyage vers la programmation nutritionnelle multisectorielle au Népal: évolution, processus et perspectives avec Stanley Chitekwe

Listen to the podcast in English Charulatha Banerjee (CB): Spécialiste Régional Gestion des Connaissances Asie Stanley Chitekwe (SC): Chief de Nutrition UNICEF,...

FEX: Une approche multi-sectorielle pour améliorer la nutrition : Expériences du projet Nutrition at the Center, au Bangladesh

Read an English version of this article here Par Jahangir Hossain, Nazneen Rahman, Mohammad Hafijul Islam, Md Hasanuzzaman, Khrist Roy et Dlorah Jenkins Jahangir Hossain est...

NEX: Stratégies régionales de nutrition visant à alléger le double fardeau qui pèse sur la Méditerranée orientale

Le Dr. Ayoub Al Jawaldeh est conseiller régional pour la nutrition au sein du Bureau régional de l'OMS pour la région de la Méditerranée...

NEX: Développement du second plan national de l’action pour la nutrition au Bangladesh

M. Islam Bulbul, médecin, est gestionnaire adjoint des programmes des Services nationaux de la nutrition et spécialiste technique au sein de la division de la...

NEX: Poshan Nanglo : Projet pilote d'un nouvel outil pour le changement de comportement nutritionnel au Népal

Sophiya Uprety est une nutritionniste de santé publique avec 12 ans d'expérience au Népal, contribuant à la politique et aux programmes de...

FEX: WASHplus au Mali : Intégration WASH et nutrition, pour des communautés en bonne santé

Par Renuka Bery, Sahada Traore et Lonna Shafritz Read an English version of this article here Renuka Bery est gestionnaire du programme d'intégration du projet...

FEX: Réalisation des possibilités en termes de droits et de moyens de subsistance parmi les populations tribales dans l’Inde rurale.

Par Salomé Yesudas Read an English version of this article here Salomé Yesudas travaille comme consultante sur les systèmes alimentaires locaux et...

FEX: La malnutrition aiguë : ce qu'il reste à faire dans les pays d'Asie de l'Est et du Pacifique

Par Cecilia De Bustos, Cécile Basquin et Christiane Rudert Read an English version of this article here Cecilia De Bustos est spécialiste en nutrition et...

FEX: Résultats et enseignements tirés des efforts déployés par le PAM pour aider les adolescentes au Niger

Par Alexandra Pirola, Benedict Tabiojong Mbeng et Mica Jenkins Read an English version of this article here Alexandra Pirola a travaillé en tant que responsable des...

NEX: Engagement communautaire à travers le leadership local : Accroître l'accès aux services de nutrition dans un contexte de conflit au Yémen

Dr Fatima AK Sallam est chef de projet chez Soul for Development, une ONG locale yéménite. Elle est un médecin qualifié. Khaled Albably est...

FEX: Intégrer la nutrition dans un programme d'alimentation scolaire pour les personnes déplacées à l'interne de leur pays et les enfants des rues vulnérables dans le nord-est du Nigéria

Par Greg Sclama Read an English version of this article here Gregory Sclama est professeur adjoint du développement international et d'économie à...

FEX: L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel

L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel1 Par Mary Corbett Read an English version of this article here Conseillère...

FEX: Renforcement et maintien des services de nutrition pendant les conflits au Yémen : enseignements tirés du sous-groupe national pour la nutrition de Hodeidah

Par Dr Saja Abdullah, Dr Rasha Al Ardi et Dr Rajia Sharhan Read an English version of this article here Dr Saja Abdullah est le chef de la section de la nutrition de...

FEX: Développement et valeur ajoutée du groupe nutritionnel en Turquie

Par Wigdan Babikir Makki Madani Read an English version of this article here Dr Wigdan Madani est la coordinatrice du Group Nutritionnel pour la Turquie, basée au...