Menu ENN Search

Support pour l'équipe technique d'intervention rapide (Tech RRT) pour l'ANJE-U : Observations faites en Irak

Par Sebsibie Teshome, conseiller de la Tech RRT pour l'ANJE-U, détaché par Save the Children et Daniel Hadgu Takea, conseiller de la Tech RRT pour le changement de comportement social (SBC)

Read an English version of this article here

Sebsibie Teshome est nutritionniste humanitaire. Il travaille depuis plus de 15 ans dans des contextes nationaux et internationaux d'urgence et de développement, notamment en Éthiopie, au Sud-Soudan, au Yémen, au Mozambique, en Irak et au Nigéria. Il est actuellement conseiller nutritionniste dans l'équipe d'intervention humanitaire de Save the Children UK.

Daniel Hadgu Takea a travaillé comme nutritionniste de santé publique pendant plus de 15 ans en Éthiopie, au Pakistan, au Yémen, au Nigéria, au Sud-Soudan, au Kenya, au Mozambique et en Irak sur les interventions humanitaires d'urgence et le renforcement des capacités. Il poursuit actuellement ses études au Royaume-Uni.

Les constats, les interprétations et les conclusions de ce rapport sont ceux des auteurs et ne sont pas forcément représentatifs de l'avis de l'USAID, de l'OFDA, de l'UNICEF ou d'autres organisations.

Irak

Domaine technique : ANJE-U et SBC

Lieu : Erbil, Irak

Dates : du 6 décembre 2016 au 4 février 2017

Organisme demandeur : UNICEF

Organisme hôte (dans le pays) : UNICEF

Le conflit entre les groupes armés en Irak a eu de profondes conséquences humanitaires ; en 2016, près de dix millions de personnes avaient besoin d'aide humanitaire et environ 188 000 personnes ont été déplacées. Le Groupe de nutrition n'a pas été formellement mobilisé dans l'intervention d'urgence de Mossoul ; au lieu de cela, un Groupe technique de travail sur la nutrition (GTN) a été établi au sein du Groupe de santé. Le GTN a été suspendu en avril 2016 (en raison du départ du spécialiste de la nutrition engagé par l'UNICEF qui le dirigeait) et réactivé le 14 décembre 2016 suite au déploiement d'un coordinateur du Groupe de nutrition de l'équipe mondiale d'intervention rapide (RRT).1 De toute évidence, ce manque de continuité a des répercussions sur la qualité et la rapidité de l'intervention d'urgence, la veille diminuant si la structure mise en place n'est pas maintenue.

Un conseiller en évaluation nutritionnelle, un conseiller en changement de comportement social (SBC) et un conseiller en alimentation du nourrisson et du jeune enfant dans les situations d'urgence (ANJE-U) ont été déployés par le mécanisme Tech RRT à la demande de l'UNICEF Irak pour fournir un soutien d'urgence à l'UNICEF, au ministère de la Santé et aux partenaires en nutrition. Le conseiller en évaluation de la Tech RRT a été déployé au cours de la troisième semaine de novembre 2016 pour 11 semaines. Les conseillers Tech de la RRT SBC et de l'ANJE-U ont été déployés au cours de la première semaine de décembre 2016 pour neuf semaines. Les détails du déploiement de l'évaluation sont inclus dans cette édition de Field Exchange. Les observations du déploiement ANJE-U et du SBC rattaché sont partagées ci-dessous.

Le conseiller de la Tech RRT SBC a aidé le ministère de la Santé et l'UNICEF en réalisant des enquêtes d'analyse d'obstacles sur l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants (ANJE) dans huit camps de personnes déplacées à l'intérieur de leur pays (PDIP) pour enrichir une stratégie SBC. Une formation sur l'analyse d'obstacles a également été dispensée aux agents de santé du ministère de la Santé et aux partenaires en nutrition (Samaritans Purse et le Programme alimentaire mondial (PAM)). L'enquête a révélé que les principaux obstacles aux pratiques optimales de l'ANJE étaient les complications à la naissance, le sentiment d'insuffisance de lait maternel, le stress et les maladies de la mère (comme obstacles à l'allaitement), sa charge de travail , les maladies infantiles et les préoccupations concernant le surpoids infantile (menant à des pratiques d'alimentation complémentaire sous-optimale). Les recommandations comprenaient le soutien à l'allaitement maternel par des accoucheuses qualifiées et, au sein de la communauté, un système de référence pour les femmes ayant des difficultés d'allaitement, la diffusion de messages clés sur l'ANJE pour soutenir les pratiques optimales et des démonstrations culinaires communautaires. Une stratégie SBC pour l'ANJE a été élaborée sur la base de ces résultats. (Pour consulter ces documents, rendez vous sur le site http://techrrt.org/past-deployments/)

S'appuyant sur les travaux du conseiller de la Tech RRT SBC, le conseiller de la Tech RRT pour l'ANJE-U a fourni un appui technique pour le plaidoyer, le renforcement des capacités, l'élaboration de plans d'action de l'ANJE (pour soutenir les nourrissons allaités et non allaités) et l'élaboration de directives pour la gestion des substituts du lait maternel (BMS), en particulier dans les camps. Des agents de santé du ministère de la Santé et des partenaires en nutrition ont reçu une formation sur l'ANJE-U afin d'apporter un soutien aux nourrissons allaités et non allaités dans les camps de PDIP. Un atelier a également été organisé pour sensibiliser les différents secteurs à l'importance et à l'intégration de l'ANJE-U dans des secteurs tels que l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH), la santé et la sécurité alimentaire.

Les nombreux obstacles qui entravent depuis longtemps les pratiques optimales de l'ANJE dans ce contexte représentaient un défi crucial, notamment en ce qui concerne la faible prévalence de l'allaitement maternel exclusif en Irak avant la crise (19 %, MICS 2011), le faible taux d'initiation précoce à l'allaitement maternel (42,8 %) et la forte prévalence de l'allaitement au biberon (37 %). Les préparations pour nourrissons étaient incluses dans les distributions publiques de nourriture depuis plus de 20 ans ; la distribution non ciblée n'a cessé qu'en février 2017, après le plaidoyer réussi des agences des Nations Unies (ONU) et des organisations non gouvernementales internationales (ONG). Le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel (mis en place en 2015) est mal appliqué. L'intervention d'urgence dans ce sombre panorama de l'ANJE est une tâche presque irréalisable, ce qui souligne le rôle des programmes de développement qui jettent les bases sur lesquelles il est possible de bâtir lorsque la crise frappe.

Le déploiement des conseillers de la Tech RRT est arrivé à point nommé pour fournir un soutien technique. Cependant, en dépit d'un GTN spécifique au sein du Groupe de Santé, la nutrition n'a pas été considérée comme une priorité et les activités, indicateurs et lignes budgétaires de la nutrition/de l'ANJE n'ont pas été inclues dans le Plan d'Intervention Humanitaire (PIH) de 2016 ou de 2017. C'était assez choquant étant donné le paysage sombre de l'ANJE et en comparaison avec des contextes ayant un groupe de nutrition formellement activé. En outre, peu de partenaires mettaient en œuvre des programmes de nutrition, probablement en raison de son absence dans le PIH et, par conséquent, de leur manque de financement attribué. Ainsi, le bénéfice des résultats et des objectifs collectifs attendus se limitait principalement à l'UNICEF et à la Direction de la santé (DoH). Alors que des programmes de soutien à l'allaitement maternel ont été mis en place dans les camps pour les PDIP (DoH/UNICEF/Samaritans Purse), il y avait des lacunes dans les programmes de gestion des substituts au lait maternel pour les nourrissons non allaités.

Une stratégie SBC était essentielle pour éliminer les obstacles à l'ANJE identifiés dans l'enquête ; toutefois, cela a été entravé par le fait que l'approche ANJE SBC conçue avant le déploiement n'était pas spécifique au contexte, de sorte qu'il a fallu plus de temps que prévu pour l'adapter. Les capacités du personnel des parties prenantes étaient également insuffisantes pour mettre en œuvre le SBC.

Parmi les autres défis pratiques rencontrés lors de ce déploiement, il y a eu l'indisponibilité du personnel de coordination nutritionnelle (le personnel était parfois incapable de participer activement en raison de la nature de la crise) et le temps qu'il a fallu pour parvenir à un consensus sur l'appui technique prioritaire ; avec trois experts techniques sollicités simultanément, il a fallu davantage de coordination, entravée par une coordination limitée de la part du GTN et par des besoins d'urgence accablants.

Depuis, l'UNICEF a engagé à plein temps un spécialiste de la nutrition qui est maintenant basé à Erbil, en Irak, et qui travaille sur les questions relatives à l'ANJE. 

Pour plus d'informations, contactez : Sebsibie Teshome ou Daniel Hadgu.


Références

MICS (2011) Enquête en grappes à indicateurs multiples pour l'Irak Volume 1 : Rapport final. Disponible sur le site http://mics.unicef.org/surveys


Footnotes

1Le RRT est le résultat d'un partenariat entre le Groupe Nutrition mondiale (GNC) et cinq partenaires du GNC visant à soutenir la coordination et la gestion de l'information par le biais de coordonnateurs du Groupe de nutrition (NCC) et d'agents de gestion de l'information (IMO) rapidement déployables.

More like this

FEX: Soutien technique du RTT pour l'intervention ANJE-U à Alep, en Syrie du Nord

Par Isabelle Modigell Read an English version of this article here Isabelle a été conseillère technique en ANJE-U pour RRT de 2016 à 2017, avant...

FEX: Équipe technique d’intervention rapide en nutrition: Expériences et leçons apprises

Par Andi Kendle, gestionnaire du programme Tech RRT Read an English version of this article here Andi Kendle est la gestionnaire du programme Équipe technique...

FEX: Conseiller en évaluation de l’équipe d’intervention technique rapide (RRT) : expériences au Soudan du Sud, au Mozambique, en Irak et au Yémen

Par Scott Logue Read an English version of this article here Scott Logue est le conseiller en évaluation de l'équipe d'intervention technique rapide (Tech RRT)...

FEX: Conseillère Tech RRT chargée de la NNJE-U et de la GCMA : expériences au Niger, en Haïti et au Nigeria

Par Michele Goergen Read an English version of this article here Michele Goergen est conseillère Tech RRT en NNJE-U et GCMA depuis un an et demi....

FEX: Une analyse qualitative rétrospective d'une intervention d'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants (ANJE) chez les réfugiés en Europe

Résumé d'une thèse de maîtrise1 Par Alexandra Svoboda Alexandra est étudiante de maîtrise en Nutrition pour la santé...

FEX: Réponse nutritionnelle dans le nord-est du Nigéria : approches pour augmenter la disponibilité des prestations de service dans les états de Borno et Yobe.

Read an English version of this article here Par Sanjay Kumar Das, Dr Sule Meleh, Dr Umar Chiroma, Bulti Assaye et Maureen L Gallagher Sanjay Kumar est responsable en...

FEX: Améliorer le niveau de préparation et de réaction pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant en situation d’urgence en Afrique de l’Est : recensement des capacités au Kenya, en Somalie et au Soudan du Sud

Par Patrick Codjia, Marjorie Volege, Minh Tram Le, Alison Donnelly, Fatmata Fatima Sesay, Joseph Victor Senesie et Laura KiigePar Patrick Codjia, Marjorie Volege, Minh Tram Le,...

FEX: Interventions pour renforcer la résilience du système de santé suite à la sécheresse d'El Niño en Éthiopie

Par Amal Tucker Brown et Eric Alain Ategbo Read an English version of this article here Amal Tucker Brown travaille pour l'UNICEF depuis 2007 et a rejoint le bureau de...

NEX: Poshan Nanglo : Projet pilote d'un nouvel outil pour le changement de comportement nutritionnel au Népal

Sophiya Uprety est une nutritionniste de santé publique avec 12 ans d'expérience au Népal, contribuant à la politique et aux programmes de...

FEX: L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel

L'agriculture tenant compte de la nutrition en Zambie : un travail en cours continuel1 Par Mary Corbett Read an English version of this article here Conseillère...

FEX: Renforcement et maintien des services de nutrition pendant les conflits au Yémen : enseignements tirés du sous-groupe national pour la nutrition de Hodeidah

Par Dr Saja Abdullah, Dr Rasha Al Ardi et Dr Rajia Sharhan Read an English version of this article here Dr Saja Abdullah est le chef de la section de la nutrition de...

FEX: Équipe d'intervention rapide du groupe mondial sur la nutrition

Par Ayadil Saparbekov Read an English version of this article here Ayadil Saparbekov occupe depuis 2013 le poste de coordinateur adjoint du Groupe mondial sur la nutrition...

FEX: Une approche multi-sectorielle pour améliorer la nutrition : Expériences du projet Nutrition at the Center, au Bangladesh

Read an English version of this article here Par Jahangir Hossain, Nazneen Rahman, Mohammad Hafijul Islam, Md Hasanuzzaman, Khrist Roy et Dlorah Jenkins Jahangir Hossain est...

FEX: Compte rendu de l'impact nutritionnel sur un projet de permaculture au Népal.

Read an English version of this article here Par Anne-Marie Mayer Anne Marie Mayer est une nutritionniste indépendante spécialisée dans les rapports...

FEX: Intervention multi-sectorielle et qui prend en compte la nutrition en cas d'alerte à la sécheresse au Pakistan

Par Ali Dino Kunbher, Shafqat Ullah et Dr Mazhar Alam Ali Dino Kunbher est directeur de programme pour la Welthungerhilfe (WHH) à Sindh, au Pakistan, qui s'occupe...

FEX: Stratégies de distribution de micronutriments en poudre pour améliorer la couverture et l'observance chez les enfants âgés de 6 à 23 mois dans le cadre d'une stratégie d'ANJE au Cambodge

Read an English version of this article here Par Sarah Gibson, Hou Kroeun et Gary Mundy Sarah Gibson est nutritionniste en santé publique et travaille actuellement...

FEX: Expériences de mise en œuvre de la GCMA au Yémen et nombre de décès évités

Par Najwa Al-Dheeb, Anna Ziolkovska et Stanley Chitekwe Read an English version of this article here Najwa Al-Dheeb est la spécialiste de la santé et de la...

NEX: Retour à l'école : Le rôle des Ecoles des maris dans l'amélioration de la santé et de la nutrition maternelle et infantile au Niger

Ali Idrissa est un agent de terrain pour le projet AGRANDIS Nut1 au Niger pour l'ONG Helen Keller International (HKI). Il supervise 11 villages d'intervention du projet qui...

FEX: Extension PCMA : expérience de la réponse El Niño de l'Éthiopie en 2016

Par Christoph Andert, Zeine Muzeiyn, Hatty Barthorp et Sinead O'Mahony Read an English version of this article here Christoph Andert est conseiller en nutrition au...

FEX: Développement et valeur ajoutée du groupe nutritionnel en Turquie

Par Wigdan Babikir Makki Madani Read an English version of this article here Dr Wigdan Madani est la coordinatrice du Group Nutritionnel pour la Turquie, basée au...

Close

Reference this page

Sebsibie Teshome et Daniel Hadgu Takea (2018). Support pour l'équipe technique d'intervention rapide (Tech RRT) pour l'ANJE-U : Observations faites en Irak. Field Exchange 56, December 2017. www.ennonline.net/fex/56/rrtobservationsfaitesenirak

(ENN_5973)

Close

Download to a citation manager

The below files can be imported into your preferred reference management tool, most tools will allow you to manually import the RIS file. Endnote may required a specific filter file to be used.