Menu ENN Search

Conseiller en évaluation de l’équipe d’intervention technique rapide (RRT) : expériences au Soudan du Sud, au Mozambique, en Irak et au Yémen

Par Scott Logue

Read an English version of this article here

Scott Logue est le conseiller en évaluation de l’équipe d’intervention technique rapide (Tech RRT) depuis le début du projet à l’automne 2015. Titulaire d’un Master en nutrition humaine appliquée, il a acquis une vaste expérience de l’évaluation dans divers contextes de développement et d’urgence au cours des cinq dernières années.

Les constats, interprétations et conclusions de cet article sont ceux des auteurs et ne sont pas nécessairement représentatifs de l’avis de l’USAID, de l’OFDA, de l’UNICEF ou d’autres organisations.

Soudan du Sud

Domaine technique : évaluation

Lieu : Djouba (Soudan du Sud)

Périodes : du 3 au 29 janvier 2016 et du 27 mars au 13 mai 2016

Organisme demandeur : Cluster Nutrition

Organisme hôte (dans le pays) : Action contre la faim

Jusqu’à présent, la Tech RRT a été déployée deux fois dans le cadre d’évaluations au Soudan du Sud pendant la première moitié de 2016, à la demande d’Action contre la faim et avec l’approbation du Groupe de travail sur l’information en matière de nutrition (NIWG, Nutrition Information Working Group). Ces déploiements étaient parmi les premiers de la Tech RRT. Le premier déploiement avait pour objectif principal d’assurer un contrôle technique et une coordination d’ensemble pour le NIWG, qui est un sous-groupe du Cluster Nutrition. Quant au second déploiement, son objectif principal était de superviser la conduite de deux enquêtes sur la nutrition et de poursuivre le soutien au NIWG.

Les principaux résultats visés par ces deux déploiements étaient les suivants :

Le Soudan du Sud est le seul pays où le conseiller en évaluation de la Tech RRT s’est rendu à deux occasions. Un des intérêts du déploiement de suivi était de vérifier si les activités de constitution de capacités mises en place lors du premier déploiement étaient effectivement mises en œuvre. Cette visite a permis de confirmer que les outils de validation et procédures transmis au NIWG étaient utilisés.

Les déploiements au Soudan du Sud, qui ont eu lieu au début du projet de Tech RRT, ont rencontré plusieurs difficultés. Il en a résulté que les partenaires connaissaient mal le projet. À plusieurs reprises, ils ont présumé que le conseiller en évaluation de la Tech RRT faisait partie du personnel de l’organisme hôte, en l’occurrence Action contre la faim. Au début du déploiement, on ne savait pas si les conseillers de la Tech RRT allaient avoir, pendant leur séjour, la capacité de répondre à d’autres demandes, telles que celles provenant du centre d’assistance du Cluster Nutrition mondial (GNC). En l’occurrence, pendant la deuxième semaine du premier déploiement, le GNC a transmis une demande de soutien pour de multiples enquêtes menées dans des zones assiégées de Syrie. Bien que cette demande supplémentaire ait été acceptée de prime abord, elle a ensuite été jugée trop onéreuse, vu la charge de travail que représentaient les activités de déploiement. En revanche, le Center for Disease Control (CDC) s’est montré en mesure d’apporter le soutien supplémentaire requis en Syrie.

Des difficultés logistiques se sont présentées à de nombreuses reprises lors des deux déploiements. Quelques jours avant le début de la formation pour l’enquête à Leer, il s’est avéré que le personnel ne pouvait plus se loger à l’endroit convenu et ne disposerait que d’un nombre limité de véhicules. Les deux problèmes ont été résolus. Le nombre limité de véhicules a également posé problème lors de l’enquête au SPC de Bentiu, et ceux dont on disposait sont souvent tombés en panne au cours de la collecte des données.

L’obtention de chiffres de population actualisés aux fins de cette enquête s’est avérée difficile en raison des récents déplacements de population. S’est ajouté à ces difficultés le fait que certaines régions étaient sous le contrôle du Mouvement de libération du peuple soudanais en opposition (SPLM-IO), tandis que d’autres régions étaient contrôlées par le gouvernement. Les responsables des enquêtes ont rencontré les personnes compétentes afin d’obtenir des données démographiques, avant de s’apercevoir sur le terrain que les chiffres de population fournis avaient été surestimés pour de nombreux groupes.

De nombreux impondérables ont également causé des retards pendant les phases de formation et de collecte des données : grèves du personnel, mauvaises conditions météorologiques, pannes des véhicules. À l’avenir, il faudra prévoir des journées supplémentaires devront dans la planification des évaluations au Soudan du Sud.

Mozambique

Domaine technique : évaluation

Lieu : Maputo (Mozambique)

Période : du 12 juin au 6 août 2016

Organisme demandeur : Cluster Nutrition

Organisme hôte (dans le pays) : UNICEF

L’objectif du déploiement à Maputo était de constituer la capacité des intervenants pour la conception, la mise en œuvre, l’analyse et la communication des évaluations nutritionnelles (notamment celle du Secrétariat technique pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (SETSAN)) et de fournir des conseils pour renforcer globalement la gestion des données de routine suivant les besoins et les exigences de la réponse alimentaire d’urgence. Ce travail devait être réalisé de concert par le Ministère de la Santé et le Cluster Nutrition.

Les principaux résultats visés de ce déploiement étaient les suivants :

L’un des buts originaux du déploiement était de diriger toutes les phases d’une évaluation dans l’une des provinces. Il a cependant été revu afin d’augmenter le soutien apporté à l’évaluation SETSAN.

Quelques difficultés se sont présentées au cours du déploiement. Des lacunes avaient été décelées quant à la qualité des données recueillies dans le cadre d’évaluations SETSAN antérieures, et il a fallu beaucoup de temps et plusieurs propositions avant de s’entendre avec le Cluster Nutrition sur un plan pour améliorer la qualité des données. Ce retard est dû, en partie, au fait que le conseiller Tech RRT n’a pas pu rencontrer l’ensemble du Cluster Nutrition dès son arrivée et a dû attendre une quinzaine de jours, malgré tous les efforts du coordonnateur du Cluster. Le Cluster Nutrition venait de se réunir et il s’est avéré difficile de le convoquer à nouveau. Pour compliquer encore les choses, le coordonnateur du Secteur Nutrition a changé à ce moment-là. Il y a aussi eu quelques problèmes de langue car le conseiller Tech RRT ne parlait pas portugais et plusieurs documents de fond n’existaient pas en anglais.

Irak

Domaine technique : évaluation

Lieu : Erbil (Irak)

Période : du 23 novembre 2016 au 4 février 2017

Organisme demandeur : UNICEF

Organisme hôte (dans le pays) : UNICEF

Le déploiement à Erbil avait pour objectifs principaux d’apporter un soutien technique aux évaluations et d’accroître les capacités des parties impliquées dans la réponse humanitaire à la crise de Mossoul. Ce soutien comprenait la planification et la direction d’une enquête sur la nutrition dans des camps de personnes déplacées (CPD) installés dans le sillage de la crise. L’organisme demandeur était l’UNICEF, dont le rôle était d’apporter un soutien à l’intervention d’urgence, d’autant que le Cluster Nutrition n’était pas activé et que la coordination était assurée par un groupe de travail technique au sein du Cluster Santé.

Les principaux résultats visés de ce déploiement étaient les suivants :

Des changements démographiques rapides dans les six CPD au cours de la période précédant immédiatement la collecte des données (augmentation de la population, sauf dans deux camps où elle a baissé) ont créé d’importantes difficultés de déploiement. La sélection de groupes s’en est trouvée forcément retardée et n’a été effectuée que quelques jours avant la collecte des données afin de s’assurer que l’échantillon soit représentatif. De ce fait, il a été difficile de présenter un plan pour la sécurité et les points de contrôle assez longtemps avant la collecte des données. De surcroît, le trajet d’Erbil aux camps pouvait prendre jusqu’à deux heures, et le protocole de sécurité exigeait un retour des équipes au point de contrôle d’Erbil avant 16 h tous les jours.

Voir également dans ce numéro de Field Exchange l’article décrivant les points de vue des conseillers Tech RRT pour la NNJE-U et la communication en faveur d’un changement des comportements sociaux (CCS) sur leur déploiement en Irak au cours de la même période.

Yémen

Domaine technique : évaluation

Lieu : Sana'a (Yémen)

Période : du 30 avril au 31 mai 2017

Organisme demandeur : Cluster Nutrition

Organisme hôte (dans le pays) : Action contre la faim

Ce déploiement avait pour but de renforcer globalement l’intervention alimentaire d’urgence en améliorant les capacités des parties intéressées dans la conception, la mise en œuvre, l’analyse et la communication des évaluations nutritionnelles au niveau national aussi bien que sous-national. Cet objectif a été atteint grâce au soutien technique apporté au groupe de travail en évaluation (AWG), qui relève du Cluster Nutrition, et au renforcement de ses capacités.

Les principaux résultats visés de ce déploiement étaient les suivants :

Quelques difficultés se sont présentées lors de ce déploiement. À cause du retard dans l’obtention d’un visa (quatre mois) et de circonstances échappant à la volonté de la Tech RRT, il a fallu limiter la durée du déploiement à environ un mois. Par conséquent, il a fallu revoir les résultats visés par rapport au cadre de référence et mettre en place un important soutien à distance après le déploiement. Il a fallu beaucoup de temps pour recueillir les informations nécessaires à la détermination des données démographiques à utiliser pour l’échantillonnage des clusters et des ménages dans le cadre des enquêtes de nutrition et de mortalité au Yémen. Il est rapidement apparu que les sources seraient légèrement différentes selon que le contexte était rural ou urbain. Le processus de collecte d’informations a été jalonné de plusieurs réunions avec des collègues de l’AWG et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (UNOCHA), ainsi que des collègues ayant assisté à l’atelier de deux jours sur les lignes directrices concernant les enquêtes de nutrition au Yémen. Toutes ces informations ont été regroupées et intégrées dans les lignes directrices spécifiques sur la conduite d’enquêtes intégrées d’anthropométrie et de mortalité au Yémen. Bien que ce déploiement ait augmenté la capacité de l’AWG et donné un élan à des processus adaptés pour les enquêtes, le conseiller en évaluation de la Tech RRT continuera d’apporter un soutien à distance pendant plusieurs mois en utilisant une stratégie de renforcement des capacités afin de conforter les nouvelles compétences et connaissances.

Pour en savoir plus, contacter Scott Logue.

More like this

FEX: Équipe technique d’intervention rapide en nutrition: Expériences et leçons apprises

Par Andi Kendle, gestionnaire du programme Tech RRT Read an English version of this article here Andi Kendle est la gestionnaire du programme Équipe technique...

FEX: Conseillère Tech RRT chargée de la NNJE-U et de la GCMA : expériences au Niger, en Haïti et au Nigeria

Par Michele Goergen Read an English version of this article here Michele Goergen est conseillère Tech RRT en NNJE-U et GCMA depuis un an et demi....

FEX: Équipe d'intervention rapide du groupe mondial sur la nutrition

Par Ayadil Saparbekov Read an English version of this article here Ayadil Saparbekov occupe depuis 2013 le poste de coordinateur adjoint du Groupe mondial sur la nutrition...

FEX: Soutien technique du RTT pour l'intervention ANJE-U à Alep, en Syrie du Nord

Par Isabelle Modigell Read an English version of this article here Isabelle a été conseillère technique en ANJE-U pour RRT de 2016 à 2017, avant...

FEX: Mise en œuvre d’enquêtes sur la nutrition en Afrique Subsaharienne par la méthodologie SMART.

Par Jana Daher, Fanny Cassard, Sara Gari, Victoria Sauveplane-Stirling, Mara Nyawo et Patrick Codjia Read an English version of this article here Jana Daher est chef de...

NEX: Programmes multi-secteur au niveau sous-national : Connaissances d'Éthiopie et du Niger

Read an English version of this article here Équipe de ENN SUN Knowledge Management Dans le cadre du rôle de gestion des connaissances d'ENN ayant pour...

FEX: Le suivi et l'évaluation des programmes dans les populations instables : Expériences avec la base de données de SENS Global du HCR

Par Mélody Tondeur, Caroline Wilkinson, Valérie Gatchell, Tanya Khara et Mark Myatt Read an English version of this article here Mélody Tondeur est une...

FEX: Support pour l'équipe technique d'intervention rapide (Tech RRT) pour l'ANJE-U : Observations faites en Irak

Par Sebsibie Teshome, conseiller de la Tech RRT pour l'ANJE-U, détaché par Save the Children et Daniel Hadgu Takea, conseiller de la Tech RRT pour le...

FEX: Y a-t-il un parti pris systématique dans les estimations de la couverture du programme retournées par les évaluations de la couverture SQUEAC?

Read an English version of this article here Lisez un post-scriptum rédigé par Sheila Isanaka, Rebecca F. Grais, and Ben G.S. Allen à propos de cet...

FEX: Mise en place de méthodologies d'évaluation multisectorielle rapide et approfondie en Afghanistan

Par Anna Ziolkovska, Hassan Ali et Baseer Qureshi Read an English version of this article here Anna Ziolkovska travaille actuellement comme coordinatrice du Groupe de la...

FEX: Distribution pilote des poudres de micronutriments au Burundi : agir en fonction des enseignements tirés

Par Leni Martinez Del Campo, Emily Sylvia et l'équipe de Concern au Burundi Read an English version of this article here Emily Sylvia vient récemment d'obtenir...

FEX: Semaine de survie de l’enfance comme plate-forme pour la promotion du supplément en vitamine A au Niger

Par Doudou Halidou Maimouna Ndiaye Banda and Aissa Diatta Read an English version of this article here Dr Doudou Halidou Maïmouna est un pédiatre et est titulaire...

FEX: Nutrition au Soudan du Sud : surmonter les défis des systèmes d’information nutritionnelle

Le secteur de la santé au Soudan du Sud, la plus jeune nation d'Afrique, a connu une forte croissance malgré les insécurités et les crises qui ont...

Resource: Transcription du podcast: Évaluation et le renforcement d'un Cadre Commun de Resultats

Écouter ce podcast en anglais Tui Swinnen (TS): Coordinateur Mondial Tamsin Walters (TW): Consultant TS : Bonjour tout le monde et bienvenue au troisième et...

NEX: Partenariat entre les travailleuses de santé communautaire et de nutrition au Rajasthan, Inde

Piyush Mehra est le directeur général de l'Antara Foundation. Depuis plus de trois ans, il dirige des programmes de santé et de nutrition maternelle et...

FEX: Alerte et réponse rapide à la crise nutritionnelle en RDC

Par Alain Georges Tchamba Read an English version of this article here Alain Georges Tchamba est le coordonnateur pour la nutrition à Cooperazione Internazionale...

FEX: Une approche multi-sectorielle pour améliorer la nutrition : Expériences du projet Nutrition at the Center, au Bangladesh

Read an English version of this article here Par Jahangir Hossain, Nazneen Rahman, Mohammad Hafijul Islam, Md Hasanuzzaman, Khrist Roy et Dlorah Jenkins Jahangir Hossain est...

FEX: La coordination des groupes dans les interventions d'urgence menées par le gouvernement en Éthiopie

Par Amal Tucker Brown, Orla Mary O'Neill et Ki Yeon Yoon Read an English version of this article here Amal Tucker Brown travaille pour l'UNICEF depuis 2007. Elle a...

FEX: Soutien aux personnes âgées en Éthiopie grâce à la GCMA.

Par Kidist Negash Weldeyohannis Read an English version of this article here Kidist Negash Wedeyohannis est directrice régionale de programme de santé et de...

FEX: Réalisation des possibilités en termes de droits et de moyens de subsistance parmi les populations tribales dans l’Inde rurale.

Par Salomé Yesudas Read an English version of this article here Salomé Yesudas travaille comme consultante sur les systèmes alimentaires locaux et...

Close

Reference this page

Scott Logue (2018). Conseiller en évaluation de l’équipe d’intervention technique rapide (RRT) : expériences au Soudan du Sud, au Mozambique, en Irak et au Yémen. Field Exchange 56, December 2017. www.ennonline.net/fex/56/rrtsoudandusudaumozirakyemen

(ENN_5972)

Close

Download to a citation manager

The below files can be imported into your preferred reference management tool, most tools will allow you to manually import the RIS file. Endnote may required a specific filter file to be used.