Menu ENN Search

Conclusions du rassemblement mondial : Thèmes des ateliers et discussions

Visualiser cet article en PDF

Read an English version of this article here

L’équipe de gestion des connaissances SUN de l’ENN

Le rassemblement mondial de 2019 a généré de riches discussions grâce à 25 ateliers variés et dynamiques sur des sujets identifiés comme importants par les différents pays. Deux messages transversaux clés ont émergé : premièrement, l’importance de maintenir les progrès déjà réalisés dans la lutte contre la malnutrition et d’améliorer la reproduction des modèles fructueux ; et deuxièmement, l’urgence d’axer nos efforts de façon concertée sur les progrès que les pays doivent encore accomplir afin de renforcer les interventions de nutrition pour réduire toutes les formes de malnutrition. La très vaste majorité des participants ont convenu que, bien que la réduction de la malnutrition soit une entreprise complexe, les acteurs nationaux et mondiaux n’ont jamais été aussi bien placés en termes d’engagements, de données probantes et de savoir-faire.

Thème principal

1   Une volonté politique à tous les niveaux est essentielle pour faire avancer les initiatives de renforcement en matière de nutrition

Les participants ont convenu que la volonté politique était essentielle pour améliorer la nutrition et réduire la malnutrition. Un leadership politique de haut niveau est également crucial pour s’assurer que tous les secteurs comprennent la nécessité d’une bonne nutrition. Il faut maintenant s’appuyer sur cet engagement, notamment en le faisant passer à tous les niveaux de gouvernement décentralisé. Il faut des champions infranationaux pour susciter une volonté politique au niveau local et la troisième phase du Mouvement SUN devrait s’y pencher davantage.

2   Des approches contextuelles sont nécessaires, en mettant l’accent sur le niveau sous-national

Point essentiel au sein de tous ateliers : encourager la responsabilisation des pays et trouver des solutions adaptées à chaque pays. Les pays doivent adapter et contextualiser les outils et les solutions en place au niveau mondial afin de les mouler au mieux à leur propre situation ; les processus pilotés par les pays sont essentiels. Pour adapter les approches et les interventions, il faut comprendre les dynamiques politiques, économiques, environnementales et sociales au sens large qui sous-tendent la nutrition dans chaque pays. En outre, l’effort de contextualisation doit tenir compte du fait qu’il existe des disparités considérables quant à l’état nutritionnel au sein d’un même pays ; il est donc essentiel de procéder à une analyse et à un ciblage au niveau infranational. Des plateformes décentralisées et multipartites se développent dans de nombreux pays et des programmes multisectoriels ont établis des mécanismes permettant de piloter les approches nationales et de mettre en œuvre des solutions locales.

3   Des données plus nombreuses et de meilleure qualité sur la nutrition sont nécessaires pour éclairer la prise de décision

La production de données plus nombreuses et de meilleure qualité sur la prévalence et la charge des cas, les programmes (tels que la couverture et la qualité) et les finances est essentielle pour éclairer les politiques à tous les niveaux, ainsi que pour démontrer l’efficacité des interventions et fournir un mécanisme de responsabilisation. Les données sur les inégalités du fardeau de la malnutrition peuvent aider à cibler les ressources plus efficacement et à mieux comprendre les éventuelles améliorations de l’état nutritionnel au niveau sous-national. Investir dans des données plus nombreuses et de meilleure qualité a été déterminé comme une priorité absolue.

4   Le financement des initiatives de nutrition représente à la fois un défi et une occasion

Des progrès ont été réalisés en matière de financement de la nutrition, les pays ayant augmenté leur budget national dédié à ce secteur et, dans certains cas, développé des lignes budgétaires spécifiques pour la nutrition. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour encourager l’augmentation des ressources nationales consacrées à la nutrition et le suivi budgétaire. Les ministères des Finances et les trésors publics des différents pays doivent reconnaître l’importance cruciale de la nutrition : la réduction de la malnutrition doit être considérée comme un investissement et non comme une dépense.

Participants à l’atelier du rassemblement mondial de SUN de 2019.

5   Des progrès significatifs ont été réalisés dans la planification de réponses coordonnées et multisectorielles

Il y a consensus sur le fait qu’une approche globale, multisectorielle et multipartite est essentielle pour mettre à l’échelle les efforts de réduction de la malnutrition, et de nombreux pays ont mis en place des plateformes multisectorielles et multipartites. Celles-ci varient au niveau infranational en termes d’étendue de la décentralisation, d’éventail de parties prenantes, de degré de collaboration et d’autonomie de prise de décision. Les structures infranationales sont efficaces lorsqu’elles disposent de la capacité et des ressources nécessaires et sont en mesure de prouver les fruits de leurs efforts de mise en œuvre. En outre, le soutien à l’intégration de la nutrition dans les structures du système de santé reste un élément essentiel d’une approche multisectorielle de mise à l’échelle.

6   Il est essentiel de renforcer les capacités à tous les niveaux

Il est capital de reconnaître que nous avons besoin de ressources humaines accrues pour mener à bien les programmes de nutrition, en particulier au niveau infranational. Le renforcement des capacités fonctionnelles en matière de nutrition nécessite une perspective à long terme visant à assurer la durabilité des initiatives de nutrition. Il est essentiel que les ressources humaines tiennent compte des rôles de coordination dans une approche multisectorielle, car la convocation de plateformes multipartites nécessite un coordinateur fort capable de veiller à ce que les plateformes restent fonctionnelles et efficaces.

7   La société civile et les médias doivent continuer à tenir le rôle de catalyseurs de la nutrition

La société civile a toujours joué un rôle essentiel dans la mise à l’échelle des efforts déployés en matière de nutrition, favorisé une plus grande volonté politique, un engagement accru de la part des parlementaires, une responsabilité financière plus prononcée, et fait avancer les programmes de nutrition multisectoriels et multipartites dans de nombreux pays. En outre, les médias sont un allié potentiellement important dans l’élaboration d’un discours puissant sur la nutrition. L’engagement des médias s’accroît en cette ère de médias sociaux, notamment en tant que mécanisme d’engagement des jeunes.

8   Les femmes et les adolescents doivent avoir une voix et faire partie de la solution

Nous devons faire en sorte que les femmes et les adolescents soient entendus dans les discussions et les décisions relatives à la nutrition. La participation des défenseurs des jeunes à un grand nombre d’ateliers a mis en évidence le rôle essentiel qu’ils jouent dans les initiatives liées à la nutrition. Les mécanismes permettant de donner aux femmes les moyens d’accroître véritablement l’égalité des sexes dans le domaine de la nutrition sont considérés comme essentiels.

9   L’engagement du secteur privé est essentiel

On reconnaît que le secteur privé est un acteur puissant de la nutrition, et il faut s’assurer qu’il a un impact positif plutôt que négatif sur les résultats nutritionnels et qu’il est tenu responsable de ses actions. La question de savoir si le secteur de la nutrition doit parler au secteur privé ne se pose plus, il faut plutôt se demander comment il doit s’engager auprès des acteurs vitaux de ce secteur. Il se trouve que le secteur privé joue un rôle central dans les systèmes alimentaires : même les ménages ruraux achètent une grande partie de leur nourriture sur les marchés, et l’engagement des entreprises dans le secteur est donc crucial.

10   Se concentrer sur les contextes fragiles est essentiel

Les États fragilisés en raison d’un conflit ou de chocs climatiques, politiques ou économiques ont des besoins particuliers lorsqu’il s’agit de traiter la malnutrition et de mettre à l’échelle des mesures en matière de nutrition. Les données nutritionnelles issues de contextes fragiles reflètent les défis auxquels sont confrontés les pays fragilisés en termes de financement, de gouvernance, de coordination et de gamme d’interventions et d’approches. Le Mouvement SUN est bien placé pour plaider politiquement et publiquement en faveur d’un montant adéquat lorsqu’il s’agit d’investissements humanitaires et de développement dans ces États fragilisés.

11   Se concentrer davantage sur la responsabilisation

De nombreux engagements en matière de nutrition ont été pris dans le passé et, bien que des progrès considérables aient été accomplis dans la réalisation de ces objectifs, les structures et les mécanismes de responsabilisation visant à assurer la progression des engagements aux niveaux infranational et national font toujours défaut. Alors que les pays cherchent à prendre de nouveaux engagements en vue du Sommet sur la Nutrition pour la croissance de 2020, il est essentiel de mettre en place des mécanismes de responsabilisation. Comme l’ont fait remarquer les représentants des pays, le Mouvement SUN peut faciliter la création de structures de responsabilisation. Les évaluations annuelles conjointes pourraient inclure un tel objectif.  

12   Les structures de soutien du Mouvement SUN au niveau mondial se sont avérées être une valeur ajoutée pour les pays

Les structures mondiales de soutien du réseau SUN se sont avérées être une valeur ajoutée pour les pays, mais on a également constaté qu’elles devraient être davantage axées sur la demande afin de mieux répondre aux besoins et aux priorités des pays. Pour ce faire, il faut rapidement mettre en place un partage des apprentissages efficaces entre les pays et au niveau sous-régional.  

À mi-parcours de la Décennie d’action des Nations unies pour la nutrition, le rassemblement mondial de SUN de 2019 a été un moment charnière, tout indiqué pour réfléchir aux progrès accomplis par les pays et partager les succès et les défis. Les questions mises en évidence lors du rassemblement mondial sont clairement pertinentes pour le Sommet sur la Nutrition pour la croissance de 2020 et pour la prochaine étape du Mouvement SUN, la feuille de route 3.

More like this

NEX: Programmes multi-secteur au niveau sous-national : Connaissances d'Éthiopie et du Niger

Read an English version of this article here Équipe de ENN SUN Knowledge Management Dans le cadre du rôle de gestion des connaissances d'ENN ayant pour...

Resource: Transcription du Podcast: Mise en œuvre d'un Cadre Commun de Resultats

Écouter ce podcast en anglais Tui Swinnen (TS): Coordinateur Mondial Tamsin Walters (TW): Consultant TS : Bonjour tout le monde et bienvenue dans le deuxième...

Blog post: Privilégier la nutrition maternelle en Asie du Sud – Réflexions lors d’une conférence régionale

Plus tôt ce mois-ci, j'ai assisté à une conférence organisée conjointement par l'Association sud-asiatique de coopération...

Resource: Transcription du podcast: Planification et développement d'un Cadre Commun de Resultats

Écouter ce podcast en anglais Tui Swinnen (TS): Coordinateur Mondial Tamsin Walters (TW): Consultant TS : Bonjour tout le monde et bienvenue dans cette série de...

NEX: Fournir des produits alimentaires mélangés de haute qualité, produits localement et enrichis en Afrique de l’Ouest

Sofia Condes est une économiste de la santé publique qui travaille pour GAiN dans l'équipe de politique et finance alimentaire, centrée sur...

FEX: Équipe technique d’intervention rapide en nutrition: Expériences et leçons apprises

Par Andi Kendle, gestionnaire du programme Tech RRT Read an English version of this article here Andi Kendle est la gestionnaire du programme Équipe technique...

FEX: Perspective éditoriale sur le continuum des soins pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë

Par Jeremy Shoham et Marie McGrath, corédacteurs en chef de Field Exchange Pourquoi une édition spéciale de FEX Nous sommes ravis de marquer la 60e...

Blog post: Retard de croissance & Emaciation en Asie du Sud - Réflexions depuis une conférence régionale

Read this blog in English Au fil des années, la portée du travail d'ENN s'est étendue au-delà de l'accent mis initialement sur les...

Blog post: Notes de Myanmar – une visite conjointe d’ENN and de Nutrition International

READ THIS BLOG IN ENGLISH J'ai débuté en avril avec une visite d'une semaine au Myanmar; il s'agissait de ma première visite en tant que...

FEX: Capacité de la santé publique en nutrition : La qualité de la main-d’œuvre pour l’extension des programmes de nutrition

Résumé de la recherche:1 Lieu: Mondial Ce que nous savons déjà: Priorité à l'intensification des programmes multisectoriels pour...

NEX: Mise en place de réseaux SUN dans les États fragiles et touchés par un conflit

Read an English version of this article here Équipe de gestion des connaissances SUN de l'ENN Le Mouvement SUN est « un groupement de mouvements nationaux...

FEX: La malnutrition aiguë : ce qu'il reste à faire dans les pays d'Asie de l'Est et du Pacifique

Par Cecilia De Bustos, Cécile Basquin et Christiane Rudert Read an English version of this article here Cecilia De Bustos est spécialiste en nutrition et...

FEX: Continuum de soin pour la prise en charge des enfants atteints d'émaciation en Inde : opportunités pour une approche intégrée

Par Arjan de Wagt, Eleanor Rogers, Praveen Kumar, Abner Daniel, Harriet Torlesse et Saul Guerrero Arjan de Wagt est chef de la section nutrition au bureau de l'UNICEF Inde...

NEX: Éditorial

Read an English version of this article here Bien que nous n'avions prévu aucun thème particulier pour NEX11, un point commun (et récurrent) a...

FEX: International Medical Corps renforce les systèmes d’alerte et de surveillance nutritionnelle au Soudan du Sud

Par Muhammad Ali Jatoi, Deepak Kumar, Dugsiye Ahmed et Iris Bollemeijer Muhammad Ali Jatoi est Responsable senior de la surveillance nutritionnelle à International...

Resource: Transcription du podcast: Un voyage vers la programmation nutritionnelle multisectorielle au Népal: évolution, processus et perspectives avec Stanley Chitekwe

Listen to the podcast in English Charulatha Banerjee (CB): Spécialiste Régional Gestion des Connaissances Asie Stanley Chitekwe (SC): Chief de Nutrition UNICEF,...

NEX: Construire des réseaux parlementaires pour la nutrition en Afrique de l’Ouest

Read an English version of this article here Un nombre croissant de pays reconnaissent le rôle potentiel que les parlementaires peuvent jouer dans la mise en exergue de...

FEX: Cluster Nutrition au Soudan du Sud 2017 : ce que la famine nous a appris

Par Isaack Biseko Manyama Read an English version of this article here Isaack Manyama est le coordinateur du cluster Nutrition au Soudan du Sud. Il a vingt-quatre ans...

FEX: Comprendre le cadre de résultats communs du mouvement SUN: les enseignements tirés de cinq pays

Par Tamsin Walters, Consultant ENN Ceci est un résumé d'un document ENN qui réunit la réflexion de fond autour du cadre commun des...

FEX: Dépistage de la malnutrition maternelle et infantile en utilisant la surveillance de la nutrition nationale s'appuyant sur les sites sentinelles en Afghanistan

Par Admire Chinjekure, Dr Mohammad Qasem Shams, Dr Abdul Baseer Qureshi, Dr Shafiqullah Safi et Dr Noor Rahman Noor Read an English version of this article here Admire...

Close

Reference this page

ENN’s SUN Knowledge Management team (2020). Conclusions du rassemblement mondial : Thèmes des ateliers et discussions. Nutrition Exchange 13, April 2020. p5. www.ennonline.net/nex/13/fr/sunggroundup

(ENN_6658)

Close

Download to a citation manager

The below files can be imported into your preferred reference management tool, most tools will allow you to manually import the RIS file. Endnote may required a specific filter file to be used.